poème d’amour

parce qu’elle l’aime
mais qu’il ne peut plus
bander
ou presque
elle lui laisse croire
qu’il est encore
l’homme
grâce à la vie
quotidienne

choisis le restau
choisis le vin
choisis le programme tv
choisis la musique
d’ambiance
pour nos invités
décide pour nous
décide pour moi
décide pour le monde
tu es le
maître

que tu ne puisses
plus me faire jouir
avec ton membre
n’est pas bien grave
il y a
autre chose
et puis je t’
aime

se persuade-t-elle
en le regardant
dans les yeux
avec passion
lèvres pincées
presque nerveuse
peut-être
au bord des larmes

les femmes
cachent leur
je

correcte pour
son age elle pourrait encore
se faire
baiser

elle
se contente
d’autre chose

lui
se contente
de roupiller
sur le ventre

il cache ses
couilles il en a
honte il veut
les étouffer et
sa bite
n’en parlons
pas

elle n’ose pas lui
dire qu’elle voudrait se
faire baiser par
de jeunes mecs bourrés
de vie

elle supportera
jusqu’à
la mort
les soirées bien arrosées
sans suites
les invités qui eux
baiseront en rentrant
(croira-t-elle)
les excellents vins
accompagnées de superbes pièces
de viande
elle l’écoutera parler de
philosophie et d’art
elle croulera sous
les bijoux

lui s’écroulera sur
le canapé

et dans sa nuisette
rouge transparente elle
ira se coucher et

l’aimera

à quoi tu penses ?

"à quoi tu penses ?" de Quentin et Manon.

(illustration taille originale ici : http://i56.tinypic.com/t01fkj.jpg )