vivre, de préférence

à partir de quel mouvement
pouvons nous dire
il est vivant

vieux tremblotant
et respirant bruyamment
ne l’est pas

à partir de quel moment
pouvons nous dire
il ne fait pas rien

rester affalé sur un canapé
et mater la télé toute la sainte

ou avachis sur un siège
devant un ordinateur et taper

le lit d’hôpital dans
la chambre aux murs blancs
les cachets dans le verre en plastique
sur la table de chevet de
l’hôpital

l’homme qui ne bande plus
l’homme accoudé au bar
la femme qui ne jouit pas
la femme qui ne rit plus

les vieilles qui ne parlent
qu’à leurs abrutis d’animaux
névrosés et vêtus
ou celles qui ne parlent
plus

travailler 30 années dans la
même boite et ne pouvoir rien
en dire
ne savoir pas pourquoi

apprendre à poser
et à se poser
des questions sur
un banc d’école
apprendre à réfléchir

à partir de quel mouvement
puis-je dire
que
je vis