altération

un bouquin à
la main les jambes
croisées la tête
dans les nuages
les yeux perdus dans
des mots ne voulant plus
se faire lire
la concentration
s’évapore comme l’eau
d’une casserole oubliée
sur le feu parce
qu’occupé par
autre chose
des pensées obscènes
tronçonnent sa
cage thoracique